Event Wizard® by DotCom Your Event Inc.®
           CELEBRATING 75 YEARS OF            CÉLÉBRATION DES 75 ANS DE
                BEHAVIOURAL OPTOMETRY           L'OPTOMÉTRIE FONCTIONNELLE
                             IN QUEBEC                                      AU QUÉBEC
                          AND 2ND AGM                       ET 2E ASSEMBLÉE ANNUELLE
                     AUGUST 18-20, 2017                    DU 18 AU 20 AOÛT, 2017
                          MONTREAL, QC                               MONTRÉAL, QC
 
 
COURSE DESCRIPTIONS / DESCRIPTION DES COURS


Dr. Yves Bastien:
COPE Course ID: 53867-FV
Qualified Credit: 2 hour(s)
Course: The Spatial Localization Function
 
The spatial localization function:
A) Perceptual and proprioceptive testing
B) Perceptual and proprioceptive training
 
In the first hour, two methods of assessing perceptual and proprioceptive aspects of the spatial localization function will be presented and discussed.
 
In the second hour, a new instrument designed to train the spatial localization function, the Bastien-Harris Space- Board, will be presented.
 
**************************************************
 
La fonction de localisation spatiale:
A) Tests perceptifs et proprioceptifs
B) Rééducation visuelle perceptive et proprioceptive
 
Dans la première heure, deux méthodes d'évaluation des aspects perceptifs et proprioceptifs de la fonction de localisation spatiale seront présentées et discutées.
 
Au cours de la deuxième heure, un nouvel instrument destiné à former la fonction de localisation spatiale, le Space-Board de Bastien-Harris, sera présenté.
 


Dr. Richard Bruenech:
 
Current concepts of oculomotor control
 
Our understanding of the surrounding world rely on the brains ability to interpret the information we receive through the large complement of sensory receptors we have in our body.
 
There is a constant neural interaction between the various pools of neurones in the cerebral cortex. This comprehensive neural activity enables the brain to cross-reference and integrate all incoming information, even in cases where the sensory signals terminate in different cerebral lobes.
 
If the sensory information is detailed and coherent, the brain will be able to create a clear and accurate perception of our environment, including a comprehensive analysis of all objects within it. This will in turn enable us to orientate and to execute the most appropriate and advantageous motor response. However, any potential rivalry between the channels of sensory information will confuse the brain and lead to loss of homeostasis, which in turn will have implications for a broad spectrum of biological functions.
 
Current research promotes the view that the optic nerve (which contains more nerve fibres than the majority of the other cranial nerves put together) has a big neural impact on the brain and is able to tune and calibrate other sensory organs. However, this seems to be true only as long as the eyes remain directed to the correct point in space at all times, so that our visual perception accurately reflects the physical world. This implies that an extra- retinal source of information is needed to inform the brain about the exact position of the eye. Not only in relation to the object, but also in relation to the orbit, head and torso.
 
Receptors with mechanoreceptor features have been identified in the extraocular muscles, as well as in the smooth muscles of the anterior part of the Uvea. The muscles in question are arguably capable of providing the brain with the required extra- retinal information to maintain a high level of neural integration and processing of sensory information.
 
This puts the oculomotor system in a new perspective and suggests that it plays a more important role in relation to visual perception and homeostasis than previously assumed. This should be taken into consideration in the diagnosis and management of binocular vision anomalies.
 
The current presentation will review the most important aspects of the oculomotor system and its potential role in calibrating and tuning of both visual and somatic biological functions.
 
Potential causes of dry eye disease
 
Current literature describes dry eye disease as “a multifactorial disease of the tears and ocular surface that results in symptoms of discomfort, visual disturbance, and tear film instability”. This often occurs along with inflammation and damage to the ocular surface.
 
Inflammation is known to initiate biochemical changes, which have adverse effect on the structures responsible for hydration of the anterior surface of the eye, yet detailed information about the potential histological changes they produce, is limited. Other factors, such neuromuscular dysfunctions, changes in the autonomic innervation and parasitic infestation, may also be implicated in the etiology of glandular dysfunction.
 
Research, was recently undertaken at the biomedical Research Unit at the University college of South-East Norway, aimed to enhance our current understanding of dry eye disease and the associated biological processes leading to dysfunctional glands and inflammation of the ocular surface.
 
The current presentation aims to provide an overview of the most important results and observations from this research.
 
************************************************** 
 
Les concepts actuels du contrôle oculomoteur
 
Notre compréhension du monde environnant repose sur la capacité du cerveau à interpréter l'information que nous recevons grâce au grand nombre de récepteurs sensoriels que nous avons dans notre corps.
 
Il existe interaction neurale constante entre les différents groupes de neurones dans le cortex cérébral. Cette activité neuronale complète permet au cerveau de faire des renvois et d'intégrer toutes les informations reçues, même dans les cas où les signaux sensoriels se terminent dans différents lobes cérébraux.
 
Si l'information sensorielle est détaillée et cohérente, le cerveau sera en mesure de créer une perception claire et précise de notre environnement, y compris une analyse complète de tous les objets en son sein. Cela nous permettra d'orienter et d'exécuter la réponse moteur la plus appropriée et la plus avantageuse. Cependant, toute rivalité potentielle entre les canaux d'information sensorielle confondra le cerveau et conduira à la perte de l'homéostasie, qui à son tour aura des implications pour un large éventail de fonctions biologiques.
 
La recherche actuelle porte sur le fait que le nerf optique (qui contient plus de fibres nerveuses que la majorité des autres nerfs crâniens regroupés) a un impact neurologique important sur le cerveau et est capable de régler et d'étalonner les autres organes sensoriels. Cependant, cela ne semble vrai que si les yeux restent orientés correctement sur un point dans l'espace à tout moment, de sorte que notre perception visuelle reflète avec précision le monde physique. Cela implique qu'une source extra-rétinienne d'information est nécessaire pour informer le cerveau de la position exacte de l'œil – non seulement par rapport à l'objet, mais aussi par rapport à l'orbite, la tête et le torse.
 
Des récepteurs avec des caractéristiques mécanoréceptrices ont été identifiés dans les muscles extraoculaires, ainsi que dans les muscles lisses de la partie antérieure de l'uvée. Les muscles en question sont sans doute capables de fournir au cerveau les informations extra-rétiniennes nécessaires pour maintenir un niveau élevé d'intégration neuronale et de traitement de l'information sensorielle.
 
Cela donne une nouvelle perspective au système oculomoteur et suggère qu'il joue un rôle plus important par rapport à la perception visuelle et l'homéostasie que précédemment supposé. Ceci doit être pris en compte dans le diagnostic et la prise en charge des anomalies de la vision binoculaire.
 
La présente présentation passera en revue les aspects les plus importants du système oculomoteur et de son rôle potentiel dans l'étalonnage et le réglage des fonctions biologiques visuelles et somatiques. 
 
Causes potentielles du syndrome des yeux secs
 
La littérature actuelle décrit la maladie de l'œil sec comme «une maladie multifactorielle comprenant les larmes et la surface oculaire qui entraîne des symptômes d'inconfort, de perturbation visuelle et d'instabilité du film lacrymal». Cela se produit souvent avec une inflammation et des lésions de la surface oculaire.
 
On sait que l'inflammation provoque des changements biochimiques, qui ont un effet néfaste sur les structures responsables de l'hydratation de la surface antérieure de l'œil, mais les connaissances détaillées sur les changements histologiques potentiels qu'ils produisent sont limitées. D'autres facteurs, comme les dysfonctions neuromusculaires, les changements dans l'innervation autonome et l'infestation parasitaire, peuvent également être impliqués dans l'étiologie de la dysfonction glandulaire.
 
De nouvelles recherches sont menées à l'Unité de recherche biomédicale du Collège Universitaire du Sud-est de la Norvège afin d'améliorer notre compréhension actuelle de la maladie de l'œil sec et des processus biologiques associés entraînant des dysfonctions et une inflammation de la surface oculaire.
 
La présente présentation vise à donner un aperçu des résultats et des observations les plus importants de cette recherche.
  
 


Dr. Deborah Zelinsky:
 
Leave 20/20 in the 20th Century - Become a dorsal stream optometrist!
 
This hands-on workshop will include a 21st century extension of Skeffington's well-established four circles. Emphasis will be on how to differentiate between different types of patients in terms other than accommodative and convergence problems, with emphasis on application of lenses, prisms and filters.  Participant will leave with a new viewpoint of visualizing the inter-relationship between phorias, accommodative lag, vergences and ranges accommodation.  In addition, we will address how people uniquely visualize concepts and details depending on their individual linkage of sensory and motor systems.
 
************************************************** 
 
Laissez 20/20 au 20ème siècle - Devenez un optométriste de la voie dorsale!
 
Cet atelier pratique comprendra une extension vers le XXIe siècle des quatre cercles bien établis de Skeffington. L'accent sera mis sur la façon de différencier les différents types de patients en termes autres que les problèmes d'accommodement et de convergence, en mettant l'accent sur l'application des lentilles, des prismes et des filtres. Le participant sera en mesure part de visualiser l'interrelation entre les phories, le retard (lag) accommodatif, les vergences et les latitudes de la focalisation, avec un nouveau point de vue. En outre, nous allons aborder la façon dont les gens peuvent visualiser les concepts et les détails en fonction de leur lien individuel entre les systèmes sensoriels et moteurs.
 


Dr. Cam McCrodan:
 
Ultimate Value Proposition
    
Vision therapy and rehabilitation is optometry's new frontier.  We have the opportunity to re-think the optometric approach, and improve it for both doctors and patients.
 
************************************************** 
 
Proposition importante
 
La rééducation visuelle et la réadaptation sont la nouvelle frontière de l'optométrie. Nous aurons l'opportunité de repenser notre approche optométrique et de l'améliorer tant pour nous que pour nos patients.
 


 
Secured by GeoTrust®
Share on Google+
Share on LinkedIn
Share on Twitter
Share on Facebook
Share this Event